La colonie d’abeilles

Une abeille ne peut pas survivre seule. Vous avez besoin d’au moins une reine et de quelques ouvrières qui assument les tâches individuelles pour survivre. Un soi-disant superorganisme est constitué de plusieurs individus, qui n’est viable qu’en tant que tel.

reine

La reine est la clé de la colonie d’abeilles. Il n’y a qu’une seule reine dans la colonie et elle est la seule abeille responsable de la ponte, elle est donc la source de la génétique. Une fois fécondé au cours de sa vie, il peut pondre des œufs toute sa vie, ce qui peut prendre de 3 à 5 ans.

Ouvriers

Ils sont également de sexe féminin, mais non fécondés. Ils représentent la majorité de la colonie d’abeilles et effectuent une grande variété de tâches dans la colonie d’abeilles. Immédiatement après leur naissance, elles sont des abeilles des ruches et se consacrent à la progéniture et nourrissent les larves, construisent des nids d’abeilles, stockent nectar et pollen, libèrent la ruche des abeilles mortes et surveillent le trou d’entrée. A partir du 20e jour environ, elles deviennent des abeilles fourragères et récoltent eau, pollen, nectar et propolis. Après une durée de vie d’environ 40 jours en été et 6-7 mois en hiver, ils finissent par mourir.

Drones

Ce sont les abeilles mâles de la colonie. Elles sont exclusivement chargées de la fécondation des « princesses ». Pendant l’été, ils laissent les ouvrières les nourrir et peu avant l’hiver, ils sont poussés hors de la ruche par les ouvrières et meurent de faim.